Un tour au Silver Economy Expo 2015

Du 24 au 26 novembre se tenait, Porte de Versailles à Paris, le Silver Economy Expo 2015. Et, lorsqu’on parle de personnes âgées, on parle parfois aussi de personnes handicapées visuelles. Voici donc quelques produits qui, sans être des aides dédiées spécifiquement à ces publics, pourraient, dans un futur plus ou moins proche, les intéresser.

Ardoiz : une tablette pour seniors

La Poste propose, en partenariat avec le Groupe Bayard et Tikeasy, sa tablette Ardoiz dédiée aux « seniors ». Si elle présente des fonctionnalités utiles aux malvoyants, elle n’est pas encore pensée pour une utilisation par les non-voyants (même si des contacts sont pris avec VoxiWeb pour envisager de futurs partenariats pour aller dans ce sens).

Doro : de la téléphonie à la téléassistance

Après le rachat de CareTech (intervenu fin 2014), Doro présentait essentiellement ses solutions de téléassistance. Le partenariat avec Claria Vision était toutefois bien présent dans les échanges et l’arrivée d’une nouvelle coque (plus fine que celle présente au lancement du Doro 820 mini Claria) est bel et bien confirmée.

Ema, un dispositif d’assistance connecté à votre téléviseur

Autre dispositif ayant retenu l’attention : Ema (de Symbio System). Connecté à un téléviseur, l’Ema Box assiste les personnes âgées à domicile tout en leur proposant un bouquet de services pour « maintenir le lien social ». Pour le moment, il n’y a cependant pas de synthèse vocale (TextToSpeech) embarquée mais le constructeur s’est montré très intéressé par cette perspective!

Milo, un robot multifonctions, qui vous lit des livres!

Croisé dans les allées du salon, Milo (initialement destiné aux personnes autistes) présente la particularité de vous lire des livres enregistrés par des professionnels, en partenariat avec Audioteka. Seul problème pour les personnes déficientes visuelles : pour le moment, ce robot n’est pilotable que par une tablette tactile inaccessible mais la reconnaissance vocale est en cours de déploiement.

En conclusion

Même si tous ces produits ne peuvent pas toujours être utilisés en l’état par l’ensemble des publics non et malvoyants, ils constituent des pistes intéressantes, en particulier au regard du vieillissement de notre population toujours plus visuellement fragilisée. Gageons que les offres « seniors » sauront, de plus en plus, prendre en compte ces besoins spécifiques et les intégrer à leurs « cahiers des charges ».